La promenade : Un rituel important pour votre chien

Un grand terrain ne remplacera jamais la promenade !

« En promenade, je fais mes besoins mais pas seulement ! Il est important pour moi de pouvoir faire fonctionner mes neurones. Je flaire toutes les odeurs… »

Les phéromones :

Voilà pourquoi nos compagnons s’arrêtent aussi souvent la truffe collée au sol. Elles contiennent une multitude de renseignements importants pour votre chien (sexe, état de santé, état émotionnel, statut social…).

La promenade : plaisir ou cauchemar ?

Pour nombre d’entre nous, la promenade est un moment de détente et de partage avec notre compagnon. Mais pas pour tout le monde…

La marche en laisse et le rappel doivent être appris par l’animal dès son plus jeune âge car cela fait partie de son éducation. Le conseil d’un professionnel (éducateur canin) pourra, dans certains cas, aider lors de cet apprentissage.

L’éducation est une chose mais il est tout aussi important de prendre en compte les relations du chien avec sa famille et son positionnement au sein de celle-ci. Un chien qui n’en fait qu’à sa tête à la maison ne reviendra pas à votre rappel… L’aide d’un spécialiste (Comportementaliste) pourra vous aider à y voir plus clair.

Totale liberté : apprenez à le gérer ! L’importance de l’éducation.

L’apprentissage du rappel doit se faire dans de bonnes conditions. Le rappel doit être très attractif (donner à votre compagnon l’envie de revenir) mais aussi complet (il doit revenir jusqu’à vous).
Débutez l’apprentissage chez vous au calme, puis dans votre jardin pour enfin évoluer vers des lieux un peu plus fréquentés.
« au pied ! » L’ordre doit débuter obligatoirement par son nom et suivi de l’ordre.
Il ne s’agit pas de hurler et de s’énerver ! Une voix chaude, souriante accompagnée des gestes d’invitation comme taper sur sa cuisse, se pencher en avant, voire même s’accroupir pour se remettre debout à l’arrivée du chien.
L’encouragement est indispensable. Lorsque votre chien se détourne de ce qu’il faisait pour amorcer son retour, encouragez-le : « viens, c’est bien.. »
Terminez son apprentissage par une récompense bien méritée une fois votre animal près de vous : par la voix tout d’abord, les caresses et parfois une petite friandise.

En promenade en ville, prenez en compte le binôme !

En ville, il est préférable de tenir un chien en laisse lors de sa promenade.
Les rencontres ne sont pas souvent aisées pour plusieurs raisons. La laisse n’est pas chose aisée pour votre chien. Il n’est en effet pas libre de réagir comme il le souhaiterait. De plus, son maître est juste derrière. Cela est loin d’être anodin.
Votre chien ressent toutes vos émotions : vous êtes impressionné, angoissé parce qu’un gros chien arrive, votre chien le sera aussi… Il va être aux aguets, sur la défensive.
« Je sais que quand je tire en laisse, j’avance et mon maître avec ! »

Apprenez à votre compagnon l’inverse : tirer ne le fait plus avancer. Oubliez les coups secs donnés sur la laisse. L’apprentissage doit se faire dans une atmosphère détendue (la clef du succès !).
Marchez. Il tire, arrêtez-vous et demandez-lui de revenir au pied (félicitez le).

Dès qu’il est à côté de vous, reprenez votre marche. Il est également possible lorsque l’animal tire dans un sens de changer de direction. Il se retrouve alors derrière. Il va s’habituer à faire plus attention à vos déplacements.
Faites de petites séances régulières plutôt qu’une grosse.

Laisser un commentaire